Championnat Régional

Posté par Thierry Bayle

Peu ou pas de suspense au cours de ce championnat régional 2011-2012. Les deux favoris, Fabien FONTAS et Dominique LE FUR, ont dominé les débats, même si on pouvait penser que Henri DURIEZ, après une bonne prestation au festival de Biarritz, pouvait bousculer la hierarchie. Il n'en a rien été, et seule l'incertitude sur le nom du vainqueur demeurait : Fabien ou Dominique... Dominique ou Fabien... 

Finalement, après 3 parties, ce sera Fabien ET Dominique!

Dominique tope la première, Fabien réplique en topant la deuxième. Dominique re-tope sur la troisième pour revenir à égalité. Ils finissent tous les deux à -7. Henri mesure encore le chemin à accomplir pour aller titiller des super-série (-14, -48 et -17).

Série 2

Après la deuxième partie, n’importe quel bookmaker aurait parié sur une victoire facile de Jean-Marc COLLIN. En effet, installé à la table 4 en début du tournoi, et après avoir topé la partie 2, à l'entame de la partie 3, le Bouscatais affichait un négatif (-34) qu’aurait envié même un S1A. De plus, ses concurrents directs pour le titre dans cette série étaient déjà bien distancés :  Jean-Pierre LAFFITTE-FITOU (Pau) est à -87, Anne-Chantal BOURLON (Heugas) est à -93 et son camarade de club, Eric NAGODE, encore plus loin à -111. Mais dans ce jeu, comme dans bien d’autres, il y a des retournements de situation incroyables. Jean-Marc a vécu l’enfer que ressent tout scrabbleur quand il sent que la partie lui échappe totalement, qu’il est à côté du sujet, que plus rien ne va et qu’il se demande ce qu’il fait là…. Sur cette terrible partie 3, le négatif s’est arrêté (enfin!) à -125 ! Anne-Chantal et Eric ont eux aussi souffert : -112 et -130. Cela a fait l’affaire de Jean-Pierre qui avec un -50 rafle la mise en terminant à -137. Deuxième place du podium pour le malheureux Jean-Marc, 22 points derrière (-159) et troisième place pour Anne-Chantal à -205.

Série 3

Peu de concurrents, seulement 3, sur la ligne de départ : Thierry LAUPENIE (Le Bouscat), Francis DESBAZEILLE (Comité), et Françoise HOURCADE (Biarritz). Une seule certitude, ils finiront donc tous sur le podium !!! Le tout était de savoir dans quel ordre. Ici aussi, à l'image du scénario de la S2, à l’issue de la deuxième partie les jeux semblaient faits : Thierry avait une confortable avance sur Françoise (84 pts) et Francis (86 pts). Mais le dénouement ne fut pas le même car à la différence de Jean-Marc, Thierry n’a pas vécu de troisième partie catastrophe. Il finit en plus très fort avec un négatif de 31 qui creuse encore plus les écarts sur ses deux poursuivants : -109 pour Francis et -239 pour Françoise !

Série 4 (AB)

Dans cette série, à l’heure de la salade landaise et de la blanquette de veau (+ fromage et dessert), la situation ne s’est pas trop décantée. Patrick STOME (Sanguinet) a pris la tête (-64), suivi de la paloise Monique DUVAL (-83) et de Francis FRUCHON (St Aubin) qui pointe à -108. Mais pour Patrick, la salade (ou la blanquette) lui est restée sur l’estomac pendant la deuxième partie : -204 alors que la plupart de ses concurrents signe entre -40 et -60. A la pause thé, les écarts restent encore très faibles, trop faibles pour faire un quelconque pronostic : Francis affiche -152, Jeanine PODEVIN (Anglet) est à -169, Patrick CHANTELOUBE (Andernos) à -171 et Françoise TASTET (St Pierre du Mont) à -172. Cette fois-ci, c’est le thé qui n’est pas passé pour Francis avec un -180 sur la troisième partie, idem pour Jeanine (-194). Par contre, il a été bénéfique pour Françoise (-86) qui refait son retard et remporte cette série. Patrick (-114) monte sur la deuxième marche et Brigitte Cathalot (Le Bouscat) complète ce podium des 4AB.

Série 4 (CD)

Ce n’est pas une découverte, mais plus on descend dans les séries, plus la régularité dans les performances est aléatoire. Le tournoi commence plutôt bien pour Marie-Thérèse CHERQUEFOSSE, dite Maïtou, qui plus est présidente du club d’Anglet, avec un bon -114. A trois points derrière (-117) on trouve Jeanine TALON (Biarritz) et un peu plus loin (-139) Annie BABIN de Sanguinet. Passé la pause déjeuner (salade landaise, blanquette de veau, fromage et dessert), le plus dur est de digérer d’essayer de rester le plus régulier possible. Chose faite pour notre Maïtou (-101) au cours de la deuxième partie, mais sa camarade de club Maïté POEYDOMENGE effectue une superbe remontée (-66) qui lui permet de prendre le commandement de cette série. A l’entame de la partie 3, Maïté prend place à la table 23, Maïtou à la 24. La différence n’est que de 7 points. Gros suspense car en plus il y a Jacqueline REINHART (Azur) en embuscade à la table 28 et dont l’écart en points est loin d’être insurmontable (35). Mais Maïtou nous sort une troisième partie digne d’une S2 qui lui permet, au final, de remporter tranquillement cette série avec plus de 100 points d’avance sur Maïté et Nicole POSE (Heugas).

Série 5 (AB)

La plus grosse fournée de ce championnat : 26 candidats sur la ligne de départ et excellent démarrage d’Annie MION PERILHOU (-116), suivie de Clémentine HERNANDEZ (Biarritz) à -138 et d’Yvette CHANTELOUBE (Andernos) à -147. Par contre, tout comme le temps, l’après-midi va s’assombrir pour Annie (près de -500 sur les deux dernières parties), tandis qu’Yvette et Clémentine consolident leur position à l’issue de la deuxième partie. Yvette avec un joli -94 sur cette partie passe en tête (-241), talonnée par Clémentine (-255) et Jeanine GASTIGAR (Anglet) à -256. Dans la troisième partie, Yvette résistera à un retour d’une autre Yvette (COULANGEON) qui termine en boulet de canon mais échoue de peu (10 pts) aux portes du titre. Petite passage à vide pour Clémentine qui reste quand même sur le podium (3ème).

Série 5 (CD)

Partie table 70, Jennifer WYPER, notre anglophone de Lesparre, termine à la 22ème place de ce championnat ! Autant dire qu’elle ne va pas rester longtemps dans cette série… Yvette COCHEZ (Heugas) a bien tenté de lui résister, elle a même viré en tête à l’heure de la salade landaise, blanquette de veau, fromage et dessert, mais est passé à côté du sujet sur la partie 2 (-145) alors que Jennifer sortait le grand jeu : -73 ! L’écart est creusé et malgré une bonne dernière partie d’Yvette (-158), ce ne sera pas suffisant pour rattraper Jennifer qui termine « les mains sur les cocottes » (-183). Françoise COURTAUX (Lesparre) auteure d’un parcours assez régulier, sans exploit ni catastrophe, termine à la troisième place de cette série.

Série 6 (AB)

Joueur typique de club, peu sensible aux sirènes des points et pourcentages, le joueur de série 6 a souvent pour unique ambition de passer un bon petit moment en jouant au scrabble. Il se déplace peu, ne court pas festival et tournoi et ne dort pas avec l’ODS sous l’oreiller pour que ça percole. Seul le Sud du comité est donc représenté avec 7 joueurs. Et c’est Marie-France TROMAS, webmestre saint-pierroise à ses heures, qui signe le meilleur score à l’issue des trois manches (-629). Sa dauphine, Antoinette VERGNOL (Heugas) n’est pas très loin (-649) et aurait pu espérer mieux si sa deuxième partie avait été mieux maitrisée (-255). Mireille MORIE (Labouheyre) termine 3ème avec -723 de négatif.

Série 6 (CD)

Même série et donc même profil que le joueur de 6AB, à la différence que les rares déplacements qu’il peut faire se limitent à un rayon de 20 km autour de son club. Un seul candidat. Jacques SOISSON. De Heugas bien entendu. Il pleuvait. C’était donc un temps à jouer au scrabble. Il a joué. Pas trop mal en plus. Il était content. Il a gagné. Le bonheur c’est parfois très simple… A noter enfin que parti de la table 88, il a fini 72ème.

Série 7

En l’absence du super favori, Frédéric BONIN (Sanguinet), qui peut rivaliser avec les S4 voire quelques S3, et en l’absence de quelques éléments prometteurs, Sylvie PHILIPON (St Aubin) ou Heber VINCENT (Lormont), que nous avons pu voir au cours de la saison, c’est Christophe RAYNAL (Heugas), seul et unique représentant de cette série qui gagne le titre.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    BONIN Frédéric (jeudi, 29 mars 2012 19:44)

    Bonjour, tous les comités ont aussi envoyé les classements individuels en plus des résultats par équipe à la fédération , sauf celui d'Aquitaine, est-ce un oubli ?

    Bonne soirée Cordialement Frédéric Bonin,