Mon Estival de Scrabble au VVF d’Urrugne

Posté par Francis Desbazeille

Dans le cadre d’un partenariat entre VVF et la Fédé, j’ai été candidat pour animer 2 semaines de scrabble à Urrugne, charmant village basque, que la plupart doivent connaître, avec son port Socoa entre Saint-Jean-de-Luz et Hendaye.

Merci à Bernadette qui a dû confirmer que j’étais apte à assurer cette mission.

La préparation sous la houlette de M.C. Cornut, présidente de la DACC a été des plus sérieuses, nombreux échanges, réunion à Vichy...
L’objectif de faire découvrir le scrabble duplicate à des néophytes, en famille et en vacances, exigeait de notre part une réelle souplesse d’adaptation.
Je dirais que le bilan de ces 2 semaines, la 1ère de juillet et la dernière d’août, a été très positif, mais plus qualitativement que quantitativement.    
Le directeur du VVF, Gilbert, lui-même amateur de scrabble, avait fixé l’animation entre 18h et 20h, créneau semble-t-il le plus propice, entre le retour de plage ou d’excursion et le repas.
J’ai aussi lancé des petits concours, jeux de mots s’appuyant sur le local, avec  brochure scrabble à gagner.
J’ai eu ainsi entre 3 et 15 joueurs par jour. Ce qui est tout à fait correct par rapport aux autres VVF.
Les causes sont liées, bien sûr, à l'attractivité du lieu: plage, côte et arrière pays basques, Espagne, mais aussi aux multiples animations parfois concomitantes. J’ai eu par exemple : scrabble  à 18h, avec « apéritif des terroirs » à 18h30 dans le bar à côté !

La séance se déroulait dans la salle de spectacle ou le bar attenant, en fonction des autres activités. Ce dernier, plus bruyant mais plus convivial, permettant à des « badauds » d’abord spectateurs, de venir ensuite jouer.
Il fallait aussi être souple sur les conditions de jeu : admettre les retards, 2 ou 3 personnes à la même table, les échanges…Le tout se régulant au fur et à mesure.   
Côté joueurs, la quasi-totalité découvrait le duplicate. Ils ont trouvé cela très intéressant. Ce qui les a le plus dérouté c'est bien sûr le vocabulaire : tant de mots inconnus incontournables au scrabble. Ils en ont retenu pas mal !
La progression « pédagogique » mise au point en collaboration avec Marie-Claude a porté ses fruits. Pour les assidus, qui n’atteignaient pas les 50% en début de semaine, presque tous ont terminé bien au dessus lors du « challenge final » avec une partie pourtant plus difficile.

Les finales du dernier jour dotées par la Fédé et VVF avec des jeux, brochures, abonnements Scrabblerama et un week-end à gagner ont eu un réel succès.
Côté retombées : quelques licenciés supplémentaires ? Peut-être. Mais à coup sur un terrain bien fertilisé qui ne demande qu’à prospérer pour peu que la Fédé poursuive dans cette voie.   

Je remercie bien sûr tous ceux qui m’ont permis de vivre cette belle expérience : Bernadette, Marie-Claude, sans oublier Gilbert bien sûr et toute son équipe, personnel et animateurs, dans ce VVF où la convivialité le dispute à la qualité!

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Francis (samedi, 05 novembre 2011 11:30)

    Merci d'avoir publié mon compte-rendu.
    Bonne idée Thierry d'avoir mis une photo du VVF.
    Pour la chronologie des 2 autres, je vous donne un indice : le bronzage de l'animateur! :))
    Le monsieur, chemisette blanche en haut et chapeau en bas est Gilbert le directeur.

  • #2

    fritsch sylvie (dimanche, 06 novembre 2011 14:47)

    contente de te voir en Vrai